•  

    Chapitre 9 : Hors d'état

     

    Boom !

     

    Ce bruit sourd sort tout droit du home cinéma de Phun. En plus, avec les mots « Game Over » qui apparaissent à l'écran, ça me donne vraiment l'impression que l'on se moque de moi parce que je viens de perdre. Je balance la manette par frustration. Il faut dire que c'est la 12ème fois que je perds.

     

    Stupide Xbox. Tu n'es pas si sympa que ça à jouer, tu sais. L'intelligence artificielle du jeu triche, en plus. Je réfléchis à tout cela (enfin, je reporte la faute sur les autres) tout en m'étalant sur le tapis, dépourvu d'idée sur ce que je vais faire ensuite.

     

     ♫ Qui peut être gentil à tout moment dans la journée ? Je suis une personne, pas un personnage de série télé

     

     Qui m'appelle, bordel ? Je jette un coup d’œil en direction de mon portable qui vibre et sonne en même temps, du fond de mon sac de cours que j'ai laissé sur le canapé. Un part de moi a la flemme et ne veut pas répondre mais l'autre craint que le son ne dérange le propriétaire de la chambre et qu'il ne finisse par se réveiller. Du coup, je me lève rapidement et récupère mon portable.

     

    « Quoi de neuf, ducon ? »

     

    C'est Ohm.

     

     «  Comment ça se fait que tu ne sois pas venu, aujourd'hui ?! Le prof m'a puni et maintenant il faut que j'aille faire le ménage dans son bureau ce soir après les cours ».

     

     La voix alarmée d'Ohm jaillit littéralement du téléphone et je ne peux m'empêcher de rire de ses malheurs.

     

    «  - Et qu'est-ce que t'as fait pour mériter ça ?

     - J'ai discuté avec Mong par papiers interposés

     - Comment t'as pu te faire prendre ?

     - C'était trop long de faire passer les messages à tout le monde donc j'ai fini par les lui jeter. Le prof s'est retourné et m'a vu ».

     

    Quel abruti. Bien fait pour lui.

     

     «  T'es en train de penser que je suis un abruti, hein ? Connard. »

     

    Non mais merde, qu'est-ce qu'il a à m'insulter ?

     

    «  Donc, t'es où ? Si tu n'es pas là, qui va m'aider à nettoyer le bureau ? »

     

    Donc, en gros, il n'est pas inquiet ou moi ou un truc dans le genre. Il veut juste une bonne âme pour l'aider. Quel ami fantastique j'ai.

     

     «  - Je fais juste une petite course.

     - Quelle course ? Ou alors t'es toujours avec Yuri, depuis hier ? »

     

    Il pense toujours aux trucs les plus sales. S'il était à côté de moi, je lui en collerais une.

     

    «  Va te faire foutre ».

     

     C'est la chose la plus polie qu'on puisse dire à quelqu'un comme Ohm. Mais avant qu'il ne réponde, j'entends de faibles bruits provenant de Phun.

     

    « - Froid...froid...froid... 

     - Avec qui t'es ? »

     

     Merde ! Non seulement il aboie comme les chiens, mais il a leur oreille, aussi.

     

    Je n'ai pas le temps de lui expliquer maintenant.

     

     «  - Euh, il faut que j'y aille

     - Froid...froid... »

     

    La voix de Phun vacille de plus en plus.

     

    «  - Mais qui est là avec toi ?

     - Je te vois lundi.  »

     

    Je coupe court en raccrochant. Je saute jusqu'à la télécommande de la clim et l'augmente à 30°. Il va faire une putain de chaleur. Je fixe le nombre sur l'écran qui vient juste de changer et je sens déjà qu'il fait plus chaud. J'enlève mon tee-shirt et le jette sur le canapé avant d'aller voir comment va le patient, emmitouflé dans sa couette.

     

    Il a vraiment l'air gelé. Il a pris autant de la couverture qu'il pouvait pour l'enrouler autour de lui. Ses lèvres et son corps entier tremblent comme s'ils étaient à l'agonie.

     

     Même si j'ai raté l'examen en cours de premiers soins, je peux reconnaître les signes de la fièvre, comme il m'avait prévenu plus tôt. La première chose que je décide de faire est de mettre ma main sur son front pour vérifier sa température.

     

     Il est chaud comme un fer à repasser ! Tu es sûr que tu n'as pas besoin d'aller voir un médecin ?

     

    Je panique complètement, maintenant. J'ordonne à mes jambes de faire les cent pas pendant un bon moment, avant que je ne décide que ce serait une bonne idée d'aller chercher quelqu'un pour qu'il le voie. Alors que je m'apprête justement à m'élancer en dehors de la pièce, je sens que mon corps entier est soudainement tiré est arrière.

     

     «  Hé ! »

     

     Je lutte contre des bras brûlants qui m'enserrent, sous le coup de la surprise. Ce bâtard de Phun m'a attrapé et me retient prisonnier. En serrant très fort, en plus. J'essaie de m'extirper de sa poigne, mais il ne me laisse pas faire.

     

    Il n'est pas censé être malade ? Pourquoi s'accroche-t-il à moi avec la force d'un anaconda ?

     

     «  Putain, Phun ! Laisse-moi ! »

     

     J'essaie de me libérer parce que je ne suis pas habitué à ce genre de chose, et je veux aussi aller chercher quelqu'un pour l'aider. Mais mon front est compressé contre son cou et les sons que je fais sont à peine audibles. Il ne se rend absolument pas compte de ce qu'il fait et continue de me serrer plus fort.

     

    « Froid...froid... »

     

    Sa voix enrouée murmure les mêmes choses en boucle et je cesse finalement de bouger. Je redresse la tête (avec beaucoup de difficulté) et regarde le visage de Phun. Ses marques rouges disparaissent, révélant un teint blafard. Je scrute ses sourcils froncés et ses paupières douloureusement closes. Il est clair qu'il souffre beaucoup. Ses yeux sont généralement brillants et joyeux, même s'ils sont moqueurs aussi. Ses lèvres sont normalement d'une teinte légèrement orangée, comme celles des filles lorsqu'elles se maquillent. Mais là, il a l'air si faible qu'on n'a même pas réellement l'impression que c'est bien la même personne.

     

     Je n'aime pas ça du tout. J'ai besoin qu'il soit rapidement sur pieds, et se remette à me chercher des poux.

     

    Au moment où je réalise cela, je décide de me laisser aller contre sa poitrine et de le laisser me serrer comme il le veut. Il continue de se plaindre du froid. J'espère que ça l'aide, ne serait-ce qu'un petit peu.

     

    Je ne sais si c'est mon imagination, mais il a l'air de se calmer. Ses muscles sont moins tendus et sa température redevient normale.

     

     °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

     

    I could be brown, I could be blue, I could be violet sky

     

    Une sonnerie qui ne m'est pas familière brise le silence. C'est ce qui me réveille et je nous trouve, Phun et moi, à nous serrer l'un l'autre comme si on était qu'une seule et même personne -_-'

     

    Pire, je suis toujours couché sur lui aussi (j'ai de ces putains de courbatures).

     

    Est-ce que les gens vont aussi loin que moi pour prendre soin de quelqu'un ? (Nan).

     

     ♫ I could be hurtful, I could be purple, I could be anything you like

     

    M. Mika continue de chanter dans le portable de Phun. Même si j'aime bien cette chanson, il faut que je réveille le propriétaire de cet appareil. Je lui donne des coups de coude bien sentis pour qu'il sorte de sa léthargie, d'une parce que la sonnerie résonne si fort qu'elle m'agace et de deux parce que j'aimerais bien qu'il me lâche, maintenant !

     

    Mes petits coups le réveillent et il me regarde d'un air interloqué avant de voir la position dans laquelle nous sommes et de paraître autant plus interloqué.

     

    «  - Yo !

     - Ne commence pas. C'est toi le responsable de cette situation ».

     

     Il a l'air mortifié, comme si c'était moi qui avait voulu ça. Je l'informe tout en lui jetant un regard en biais. Son menton touche quasiment mon nez.

     

    «  Qu-qu'est-ce que je t'ai fait ? »

     

    T'as un putain d'esprit mal tourné !

     

     Il a vraiment l'air déconcerté. Il ne se rend même pas compte de ce qu'il a fait -_-' J'en ai vraiment ras le bol -_-'

     

     «  Rien, rien. T'avais une fièvre de cheval et tu disais tout le temps que tu avais froid. Je me suis rapproché pour vérifier ta température et tu m'as pris pour une couverture, visiblement, puisque tu m'a agrippé. C'est comme ça qu'on s'est retrouvés dans cette position ».

     

    Je préfère lui expliquer les choses point par point. Il a finalement l'air de comprendre et opine de la tête. Des couleurs reviennent sur son visage, il n'est plus aussi pâle que cet après-midi.

     

    Je suis content pour lui et tout, mais...

     

    «  - Si tu as pigé ce qu'il s'était passé, tu peux me lâcher, maintenant.

     - Ah oui, désolé, désolé ».

     

     Il se dégage illico. Génial. Je me redresse et m'assieds sur le lit. J'étire ma tête à gauche et à droite vu que j'ai dormi dans une mauvaise position. Franchement, votre corps tout entier est endolori quand vous dormez sur quelqu'un.

     

     ♫ Why don't you like me ? Why don't you like me ? Why don't you walk out the door ?

     

    Au point où nous en sommes, M. Mika en est déjà aux trois-quarts de sa chanson. Je ne voudrais pas qu'il se fatigue de chanter, donc je jette un œil au Nokia noir sur la table, puis à Phun :

     

     « - Tu comptes répondre ? 

    - Tu peux me dire qui appelle ? »

     

     Ah, alors on me donne de nouveau des ordres ? Mais je me dirige vers le portable pour regarder sans protester. Je ne serai pas contrariant, au moins aujourd'hui. Je vois une photo de couple s'afficher avec éclat sur l'écran du Nokia N8.

     

    « Aim » dis-je, lisant simplement ce qui est inscrit dessus.

     

     « Oh, je le prends, je le prends ».

     

    Phun tend la main de façon agaçante. Évidemment, ta petite amie appelle. Je marche jusqu'à lui et lui donne le portable, ne voulant pas que la personne à l'autre bout du fil s'énerve.

     

    «  - Allo ? Salut. Je suis à la maison. Hein, quoi ? Oh, je suis désolé. Est-ce qu'on peut remettre à demain ? Je ne me sens pas bien aujourd'hui et j'aimerais bien me reposer. Désolé.

     - Quoi ? Mais tu m'as promis que tu viendrais avec moi aujourd'hui ! »

     

    O_o ?! J'étais curieux de savoir pourquoi Aim appelait et je l'ai découvert en entendant sa voix éclater à l'autre bout du fil. Le type à côté de moi ne prend même pas la peine de rapprocher le téléphone de son oreille. Phun s'étire et sourit d'un air narquois devant mon air ahuri.

     

     « - Mais...oui...bien sûr. Je passe te prendre au lycée ce soir. A tout à l'heure. 

     - Ne me dis pas que tu as l'intention d'aller à un rencard ? »

     

    Ce con ne se rend pas compte qu'il est toujours malade, ou quoi ?

     

    «  Ce n'est pas un rencard, Aim veut juste aller acheter des chaussures »  me répond-il d'une voix léthargique en posant le portable près de son oreiller. Je le récupère d'un geste rapide et le remet à sa place initiale car j'ai entendu dire que laisser son portable près de son oreiller est mauvais pour la santé.

     

    Quitter sa maison alors qu'on est toujours malade n'est pas très bon, non plus.

     

    «  C'est la même chose. Tu vas vraiment y aller dans cet état ? ».

     

    Je me sens complètement frustré. Phun se contente de d'apposer sa main sur son front et de fermer lentement les yeux.

     

     « Je vais beaucoup mieux, maintenant. En plus, j'avais promis à Aim que je viendrais ».

     

     On est peut-être plus proches désormais, mais je ne suis quand même pas en position de me mêler de sa vie privée non plus. Je n'ai plus rien à ajouter donc je le laisse s'endormir.

     

    Ma tête est remplie de mille pensées.

     

     A suivre...

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Septembre 2015 à 18:45

    Un grand merci pour ce nouveau chapitre que je vais m'empresser de lire.

    Bon week-end à vous.

    2
    Dimanche 20 Septembre 2015 à 19:45

    Pas de quoi :) 

    En espérant que tu aimera la suite ^^ 

    Perso , j'aime de plus en plus ;) 

    3
    Lundi 21 Septembre 2015 à 08:55

    Il n'y a aucun doute la dessus et puis dans la nouvelle il y a plus de scènes et de descriptions que l'on trouve dans la série, ce qui est vraiment dommage. Toutefois, je peux comprendre qu'on ne doit pas choquer la ménagère mais il n'y a pas de quoi fouetter un chat non plus. En tout cas j'attends avec impatience les prochaines sorties.

    Bon courage pour tout ce travail.

    4
    Lundi 21 Septembre 2015 à 13:34

    Les sorties ce font tout les mardi et vendredi pour que l'on est le temps de traduire les chapitres restant. Tu peux voir on ils en sont dans la partie "Avancement". 

    Ensuite , nous en sommes désolé, mais nous attendons toujours les chapitres 61, 62, 63, 64 et 65, qui n'ont pas encore était traduit en anglais. Et on ne sais pas encore quand ils sortirons , cela dépendra de Kudalahorn ( la traductrice Anglaise.) 

    Et si jamais elle traduit les "Chapitres interdits" nous les traduirons également :)

    5
    Lundi 21 Septembre 2015 à 18:52

    Je n'avais pas dit cela pour ça puisque j'avais vu votre parti avancement et je suis très sage et patient donc surtout prenez le temps qu'il vous faut.

    Je connais effectivement Kudalahorn puisque j'ai lu la nouvelle en anglais pour me permettre de suivre à peu près la diffusion de la série en VO. Je sais, je finis par me dire que je suis complètement barge avec cette série.

    Il va vraiment falloir que je me soigne car ça devient grave. En tout cas, j'ignorais qu'il y avait des " Chapitres Interdits " et croisons les doigts pour qu'ils soient traduits. Tout comme je croise les doigts pour avoir droit à une troisième saison.

    6
    Mardi 22 Septembre 2015 à 13:24

    Ne t’inquiète pas Saquaroze et moi suivons aussi la série en VO et le roman nous aide à comprendre pas mal de choses ^^ 

    Même si il y'a des scènes que le roman ne contient pas , moi je me réfère à ce que je vois et je comprend un minimum ce qu'il se passe :)

    Donc si tu tu pense barge , nous le somme aussi ;) 

    Pour une 3éme saison , je ne pense pas qu'ils en fassent une , mais qui sait , peux-être que ça se fera (mais j'en doute.) 

    Et les "chapitres interdits" sont en fait classer Pg-16 (interdit au -16ans) donc ils doivent être assez chauds et je t'avoue qu'on aimerais nous aussi qu'ils soient traduits ^^ En tout cas si ils le sont nous les publierons :)

    7
    Mardi 22 Septembre 2015 à 13:44

    Moi aussi je doute qu'il y est une troisième saison mais sait-on jamais vu le succès de la série ils iront peut-être jusque là.

    En tout cas, je vous retrouve dès la sortie du chapitre 10.

    Passez une très bonne après midi.

    8
    Samedi 8 Octobre 2016 à 15:57

    Merci pour ce chapitre <3.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :